vendredi 16 février 2018

Projet du mouvement inter-académique 2018

Dès le 16 février, le ministère a communiqué le projet de mouvement inter-académique 2018. Décidément, rien ne change... Le bug informatique qui avait eu pour conséquence l’envoi du projet de mouvement 2015 lors de l’inter 2017 n’a pas servi de leçon au ministère qui semble avoir oublié la vague d’inquiétude qu’il a provoquée. Toutefois, nul besoin que le projet envoyé ne soit pas celui de l’année pour qu’il soit incertain !

Le ministère a, cette année encore et comme nous le craignions, décidé de diffuser ce vendredi 16 février le projet de mouvement de l’inter 2018. Chacun sait que la précipitation du ministère l’a déjà amené à envoyer des informations qui peuvent être fausses. En diffusant ce qui n’est qu’un projet, le ministère perpétue la politique initiée par le pouvoir en place avant 2012 et poursuivie ensuite, il affiche son mépris pour le travail des élus du personnel, il piétine les règles les plus élémentaires du paritarisme et, accessoirement, le règlement intérieur que la ministre de l’époque avait approuvé lors de l’installation des commissions paritaires. Or chacun sait que, suite au travail des élus et aux débats qui auront lieu en commissions paritaires (pour moitié des élus des personnels, pour moitié des représentants de l’administration), ce projet de mouvement sera modifié. Pour nombre de collègues, le projet reçu ce jour se révélera faux, mais cela importe peu à nos « communicants ». Foin des déceptions, des espoirs déçus, l’essentiel n’est-il pas de « communiquer » et de faire accroire, comme ceux d’avant, que les élus en ce domaine « social » comme en d’autres – « politique » par exemple – ne comptent plus, de considérer que la démocratie n’est qu’un supplément d’âme, un paravent, un marché de dupes… ?

En outre, l’information communiquée aux candidats à une réintégration sur leur académie d’origine prête à confusion et provoque de vives inquiétudes chez les collègues concernés. En effet, nombre d’entre eux ont uniquement reçu l’information suivante : "votre demande de mutation n’a à ce stade pas pu être satisfaite", le message passant totalement sous silence le fait que la réintégration sur l’académie d’origine est automatique.

Que de surcroît, il se trouve des organisations syndicales peu scrupuleuses pour approuver cette diffusion du projet par le ministère et afficher les "barres" académiques, et que ces organisations brillent essentiellement par la maigreur de leurs résultats électoraux, voilà qui en dit long sur la déliquescence d’un syndicalisme d’accompagnement en mal de représentativité.

Toute cette entreprise ne sert en rien les personnels. Pour le SNES-FSU, le rôle premier des commissions paritaires est bien de veiller au respect des droits de chacun et à l’application, dans la transparence, des règles communes à tous. Le SNES continuera à se battre pour que de telles mœurs n’aient plus droit de cité, pour que le paritarisme ne soit pas vidé de son contenu, que les élus des personnels et, donc, les personnels soient respectés.

Dans cette situation, le SNES a décidé de ne pas laisser les personnels isolés face à l’administration et, dans l’immédiat, nous communiquons donc aux syndiqués demandant une mutation le contenu du projet ministériel, susceptible d’être modifié en fonction du déroulement statutaire des travaux des commissions. Nous mettons en ligne ce projet jusqu’au 23 février prochain.

Les élus nationaux travaillent dès ce jour à dépister les erreurs et à rétablir les droits de chacun à mutation, dans le respect du barème et des règles communes. À compter du 5 mars (calendrier prévisionnel), au sein des Formations Paritaires Mixtes Nationales, ils proposeront à l’administration la correction de ces erreurs.

Le SNES vous informera de votre résultat, fiable et définitif, à l’issue de chaque commission en fonction du déroulement du calendrier et publiera les barres définitives et justes du mouvement.

La meilleure transparence réside dans l’application à tous de règles claires, connues et équitables.


Articles les plus récents

dimanche 18 février 2018

Le congrès académique du SNES-FSU Réunion

En présence de Benoît TESTE secrétaire général adjoint SNES-FSU Accès au centre Jacques Tessier Ci-dessous un plan d’accès
mercredi 14 février 2018
par  Franco SFERRA

CAPA de Promotion à la Classe exceptionnelle des agrégés

La première CAPA portant sur les promotions à la classe exceptionnelle des professeurs agrégés s’est tenue ce lundi 12 février en présence de M. Le Recteur, du secrétaire général et des différents responsables des services concernés. De nombreux représentants des différents corps d’inspection étaient aussi présents, ce qui contrastait avec le caractère supposé restreint de cette CAPA. En effet, les règles de composition et de paritarisme font que seule une représentante des personnels (FSU) et un membre de l’administration pouvaient valablement voter. Notre représentante était accompagnée de deux experts mandatés par la FSU. Nous avons dénoncé la précipitation et l’improvisation générées par les retards et les atermoiements de l’administration centrale qui ont mis en difficulté les agents du rectorat et les représentants des personnels, à tel point qu’un tirage au sort a même eu lieu pour pallier l’absence d’élus syndicaux qui ne pouvaient siéger puisqu’ils étaient eux-mêmes promouvables. Nous considérons (...)
lundi 12 février 2018

Parcoursup : la compétition à l’aveugle

Lycéens, familles, enseignants et personnels d’orientation découvrent la nouvelle plateforme d’affectation des bacheliers dans l’enseignement supérieur. Faire ses vœux d’orientation, c’est s’ouvrir des possibilités, mais aussi se résoudre à des renoncements. L’anxiété habituelle engendrée en cette période de l’année par la nécessité faite aux élèves de Terminale de passer à l’acte est renforcée cette année par des règles volatiles, précisées au jour le jour. Au-delà de l’absence de cadre réglementaire, le texte de loi de cadrage étant encore en discussion, mettre en place dans l’urgence un dispositif numérique concernant 800 000 jeunes et leur avenir est une prise de risque inconsidérée de la part du gouvernement. En outre, les attendus (voir communiqué de presse du 14/12 https://www.snes.edu/Communique-de-...) et les chiffres proposés sur Parcoursup sont dissuasifs, voire intimidants, en particulier pour les jeunes de classes populaires et leur famille, plus sensibles aux risques objectifs de la poursuite d’étude. (...)
jeudi 8 février 2018

Nouvel article

Calendrier bac Réunion 2018

Brèves

Snes-Info 204 spécial RA-RF

samedi 3 février
PDF - 2 Mo
Snes-Info 204 spécial votes RA-RF

Page Facebook du Snes-Fsu Réunion

samedi 18 novembre 2017
PDF - 4.8 ko

twitter

samedi 18 novembre 2017
PDF - 5.6 ko

adresse mail du Snes-Fsu Réunion dédiée aux mutations

jeudi 16 novembre 2017

Mouvement inter

Stagiaires : snesiufm@reunion.snes.edu

Titulaires : mut2018@reunion.snes.edu

Mouvements :

documentation@reunion.snes.edu

philosophie@reunion.snes.edu

lettres-classiques@reunion.snes.edu

lettres-modernes@reunion.snes.edu

allemand@reunion.snes.edu

anglais@reunion.snes.edu

espagnol@reunion.snes.edu

creole@reunion.snes.edu

autres.langues@reunion.snes.edu

histoire-geographie@reunion.snes.edu

sciences-economiques-et-sociales@reunion.snes.edu

mathematiques@reunion.snes.edu

technologie@reunion.snes.edu

sii@reunion.snes.edu

sciences-de-la-vie-et-de-la-terre@reunion.snes.edu

sciences-physiques-et-chimie@reunion.snes.edu

education-musicale@reunion.snes.edu

arts-plastiques@reunion.snes.edu

sciences-medicales@reunion.snes.edu

economie-et-sciences-de-gestion@reunion.snes.edu

hotelerie-et-restauration@reunion.snes.edu

cpe@reunion.snes.edu

psyen@reunion.snes.edu

mut2018@reunion.snes.edu

Les pétitions du Snes-Fsu

mercredi 15 novembre 2017

Site de la Fsu Réunion

vendredi 10 novembre 2017
JPEG - 11.4 ko