Intervention de Michel Zerwetz Secrétaire Académique

mercredi 28 septembre 2011
par  Michel ZERWETZ
popularité : 1%

La politique de casse des services publics menée par le gouvernement touche particulièrement l’Education nationale.

Par des suppressions massives d’emplois :

Depuis 5 ans ce sont près de 80 000 emplois qui ont été supprimés. Et le ministre vient de réaffirmer qu’elle devait continuer à participer à l’effort national de réduction des déficits publics, ce qui se traduit par 14 000 suppressions dans l’Education nationale sur le total de 30 500 suppressions programmées au budget 2012. Contrairement à ce que disent nos gouvernants l’Etat consacre de moins en moins d’argent à l’éducation et à la formation des jeunes, toutes les pseudos réformes du système éducatif n’ont qu’un seul objectif : diminuer la part de la richesse nationale consacrée à l’éducation. Le constat est alarmant : la dépense de l’Etat pour les écoles est de 14% inférieur à la moyenne de l’OCDE., Une des conséquences c’est que les familles doivent participer de plus en plus aux frais de scolarité de leurs enfants.

D’autres conséquences :

Des conditions d’étude de plus en plus difficiles pour les élèves.

Des classes surchargées Des suppressions de classes dans les écoles Un recul de la scolarisation des enfants de deux ans Des absences d’enseignants non remplacées Des enseignements non assurés Des heures d’enseignement à la baisse aussi bien à l’école, qu’au collège et au lycée Une aide de moins en moins efficace aux élèves qui rencontrent des difficultés Une préparation à l’insertion professionnelle de plus en plus sacrifiée pour de nombreux jeunes.

Au total une école de plus en plus inégalitaire et de moins en moins démocratique.

Des conditions d’enseignement de plus en plus difficiles pour les professeurs :

Des services de plus en plus lourds pour les profs Une remise en cause de leurs statuts Une baisse de leur pourvoir d’achat (enquête OCDE >les enseignants sont parmi les plus mal payés des pays de l’OCDE) Une formation massacrée Une augmentation sans précédent des emplois précaires (contractuels, vacataires…sans qui aucun établissement scolaire ne pourrait fonctionner normalement.

Ce qui explique la perspective d’une grave crise de recrutement des enseignants, avec d’ors et déjà dans certaines matières moins de candidats que de postes offerts aux concours de recrutement.

La situation est telle que le pouvoir perd quelques uns de ses appuis traditionnels :

Chez les parents > on a vu la PEEP (en général peu hostile à l’égard du gouvernement) signer un texte commun avec la FCPE contre les suppressions de postes Chez les représentants de la hiérarchie (pourtant peu habitués à critiquer le ministère) > que ce soit les chefs d’établissements ou les corps d’inspection. Et même chez les élus de la majorité actuelle > qui se sont élevés hypocritement contre les fermetures de classes.

Face à cette politique de casse du service public d’éducation un front unitaire de résistance mène le combat.

En particulier le collectif « Sauvons l’Ecole » qui rassemble les parents d’élèves de la FCPE et la plupart des syndicats de l’Education nationale.

Partout où cette résistance s’organise et mobilise de avancées sont possibles : comme le montre, dans notre département le rétablissement de classes supprimées dans plusieurs écoles primaires après la mobilisation des parents ou les créations d’emplois de TOS dans un collège de Saint Louis après les actions menées par les syndicats de personnels.

Nous vous appelons à poursuivre et amplifier les actions pour la défense du service public d’éducation, l’Etat doit investir dans l’éducation pour offrir à chaque jeune la possibilité d’accéder à un niveau de qualification permettant l’accès à l’emploi, parce que c’est la seule solution pour que tous les jeunes trouvent leur place dans notre société.

Manifestation à Saint Pierre le 27 septembre


Brèves

Snes-Info 203

vendredi 25 août
PDF - 429.4 ko
SNES-INFO 203

Snes-Info 202 spécial intra

lundi 27 mars
PDF - 2.5 Mo
SNES-INFO 202 spécial intra 2017

adresse mail du Snes-Fsu Réunion dédiée aux mutations

dimanche 26 mars

documentation@reunion.snes.edu

philosophie@reunion.snes.edu

lettres-classiques@reunion.snes.edu

lettres-modernes@reunion.snes.edu

allemand@reunion.snes.edu

anglais@reunion.snes.edu

espagnol@reunion.snes.edu

creole@reunion.snes.edu

autres.langues@reunion.snes.edu

histoire-geographie@reunion.snes.edu

sciences-economiques-et-sociales@reunion.snes.edu

mathematiques@reunion.snes.edu

technologie@reunion.snes.edu

sii@reunion.snes.edu

sciences-de-la-vie-et-de-la-terre@reunion.snes.edu

sciences-physiques-et-chimie@reunion.snes.edu

education-musicale@reunion.snes.edu

arts-plastiques@reunion.snes.edu

sciences-medicales@reunion.snes.edu

economie-et-sciences-de-gestion@reunion.snes.edu

hotelerie-et-restauration@reunion.snes.edu

cpe@reunion.snes.edu

psyen@reunion.snes.edu

mut2018@reunion.snes.edu

Lien circulaire de rentrée 2017

mardi 14 mars
PDF - 1.6 Mo
circulaire ministérielle

Snes-Info 201

mercredi 22 février

Publication du Snes-Info 201

PDF - 4.5 Mo
Snes-Info 201

Page Facebook du Snes-Fsu Réunion

mercredi 23 novembre 2016
PDF - 4.8 ko

twitter

mercredi 23 novembre 2016
PDF - 5.6 ko